dock

dock [ dɔk ] n. m.
• 1826; 1671 en parlant de l'Angleterre; dogue 1679; mot angl., du néerl. docke
1Vaste bassin entouré de quais et destiné au chargement et au déchargement des navires. « des grands docks rayonnants où les transatlantiques ont l'air de chevaux dans leur box » (Morand). Par ext. Bassin de radoub pour la construction, la réparation des navires, établi au bord des docks. Dock de carénage, dock flottant.
2(Souvent au plur.) Hangar, magasin situé en bordure du dock. entrepôt. Docks à blé. silo.
⊗ HOM. Doc (disque optique compact), doc (documentation).

dock nom masculin (anglais dock, du moyen néerlandais docke, bassin) Bassin entouré de quais, pour le chargement et le déchargement des navires. Ensemble de magasins construits sur les quais pour recevoir les marchandises. Dépôt, magasin ou hangar servant au stockage de matériaux en des lieux appropriés à leur déchargement, à leur manutention, etc. ● dock (expressions) nom masculin (anglais dock, du moyen néerlandais docke, bassin) Dock flottant, bassin de radoub flottant constitué d'un caisson métallique horizontal et de deux caissons métalliques verticaux construits sur ses bords. Il est plus rapide à construire que le bassin de radoub classique en maçonnerie, et peut être remorqué vers son lieu d'utilisation. ● dock (homonymes) nom masculin (anglais dock, du moyen néerlandais docke, bassin) doc nom féminin

dock
n. m.
d1./d Bassin entouré de quais, servant au chargement et au déchargement des navires.
d2./d Chantier de réparation de navires. Dock flottant: installation d'un bassin de radoub mobile, permettant de mettre au sec les navires dans un port.
d3./d (Plur.) Grands hangars servant d'entrepôts dans les ports. Des docks à coton.

⇒DOCK, subst. masc.
A.— 1. [Anciennement, en parlant des pays de lang. angl.] Vaste bassin d'un port de commerce, entouré de quais et destiné au chargement et au déchargement des navires. Cargos entrant dans le dock. Docks où des frégates, des corvettes, des cutters, des barques, se croisent avec les pirogues et les canots indiens (CHATEAUBR., Mém., t. 1, 1848, p. 343).
2. Cale couverte pour la construction ou la réparation des navires. Il est nécessaire (...) de faire passer les navires en acier dans des bassins ou des docks dans lesquels on nettoie ou on peint la carène (CRONEAU, Constr. nav. guerre, t. 1, 1892, p. 130).
Spéc. Dock flottant, dock de carénage à flot. Bassin de radoub flottant utilisé pour soulever les navires de façon à effectuer leur mise à sec et leurs réparations. À Kiel, la marine allemande a en service un dock flottant d'une construction spéciale (BOURDE, Trav. publ., 1929, p. 302).
B.— 1. Souvent au plur. Vastes magasins, hangars situés en bordure des quais et où sont stockées les marchandises débarquées. Docks de Marseille; docks immenses; docks pleins de marchandises; décharger, entasser, entreposer dans les docks; gérer les docks. La radio de Londres parle de deux navires coulés dans le port de Tunis et de docks incendiés par le bombardement (GIDE, Journal, 1943, p. 185). Les millions de sacs de café accumulés depuis 1914 dans les docks de Santos (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 346) :
1. À côté des silos à grain de Millewall docks, les docks Royal-Albert contiennent les viandes australes... les bois précieux des Tropiques vont aux docks des Antilles. Le quai du rhum, le quai du brandy, luisent...
MORAND, Londres, 1933, p. 310.
P. méton. Quartier des docks du port. Souper aux docks avec des filles :
2. Charlie Brown tenait à Poplar dans les docks, un bar qui était le rendez-vous de toutes les marines marchandes...
MORAND, Londres, 1933 p. 105.
2. P. ext. Réunion de vastes magasins qui ne sont plus situés sur un port et qui sont destinés au stockage d'une même marchandise. Docks à blé; docks vinicoles.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1878 et 1932. Enregistré au plur. ds GATTEL 1841. Étymol. et Hist. 1. 1671 « vaste bassin entouré de quais, dans lequel entrent les vaisseaux pour déposer leurs cargaisons ou opérer leur chargement » cont. angl. (SEIGNELAY, Marine d'Anglet. ds BONN.); 2. 1865 « cale de construction pour les navires » (LITTRÉ); 3. 1865 « magasin qui borde le dock et qui sert d'entrepôt aux marchandises débarquées » (ibid.). Empr. soit à l'angl. dock (XIVe s. « creux dans lequel repose un navire à marée basse » ds ODEE; XVe s. « bassin artificiel pour le chargement et le déchargement des navires », ibid.; 1703 « ensemble des bassins, des quais et des entrepôts dans un port » ds NED), lui-même empr. au m. néerl. docke (DE VRIES Nederl., s.v. dok; FEW t. 18, p. 51b; ODEE); soit, moins prob., au m. néerl. docke « dock » (VALKH., pp. 109-110), les 1res attest. (avant le XIXe s.) se rapportant à l'Angleterre (BONN.). Fréq. abs. littér. :126. Bbg. Archit. 1972, p. 176.

dock [dɔk] n. m.
ÉTYM. 1826, in Höfler; attestation isolée, 1671, en parlant de l'Angleterre; mot angl., du holl. docke.
1 Vaste bassin entouré de quais et destiné au chargement et au déchargement des navires.
Par ext. (dock flottant, 1864, Année sc. et industr. 1865, p. 469). Cale de construction, de réparation pour les navires, établie au bord des docks. Bassin (de radoub). || Dock de carénage, dock flottant : cale flottante.
Par analogie :
1 (…) le ballon transatlantique lève l'ancre à onze heures, vous n'avez qu'à vous rendre aux docks aériens d'Asnières (…)
A. Robida, le Vingtième Siècle, p. 187.
2 (1836; généralt au plur.). Hangars, magasins situés en bordure du dock et où sont entreposées les marchandises débarquées.Par métonymie. Lieu où sont situés les docks. || Aller se promener aux docks, dans le quartier des docks.
2 L'odeur par là vers les docks est insidieuse, au soufre mouillé, au tabac moite vous rentre au poil, vous habille… au miel aussi…
Céline, Guignol's band, p. 40.
Par ext. Entrepôts destinés au stockage des marchandises. || Docks à blé. Silo.
DÉR. Docker.
HOM. Doc.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • dock — dock …   Dictionnaire des rimes

  • Dock [1] — Dock. Unter Docks oder Dockanlagen verlieht man die Einrichtungen einer Schiffswerft oder eines Seehafens, die dazu dienen, Schiffe für Reparatur und Anstrichsarbeiten des Schiffsrumpfes trocken zu Hellen. Dieselben gliedern sich nach der Art der …   Lexikon der gesamten Technik

  • Dock [2] — Dock. Die Entwicklung der Dockanlagen zum Trockenstellen von Seeschiffen für Reparatur und Anstrichsarbeiten hat sich infolge des in den letzten Jahren schnellen Anwachsens der Schiffsabmessungen der Ozeanriesen vornehmlich auf eine Steigerung… …   Lexikon der gesamten Technik

  • Dock — Dock, n. [Akin to D. dok; of uncertain origin; cf. LL. doga ditch, L. doga ditch, L. doga sort of vessel, Gr. ? receptacle, fr. ? to receive.] 1. An artificial basin or an inclosure in connection with a harbor or river, used for the reception of… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Dock — Dock, v. t. [imp. & p. p. {Docked}; p. pr. & vb. n. {Docking}.] [See {Dock} a tail. Cf. W. tociaw, and twciaw, to dock, clip.] 1. to cut off, as the end of a thing; to curtail; to cut short; to clip; as, to dock the tail of a horse. [1913… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Dock — steht für: Dock (Schifffahrt), eine Anlage (Trocken /Schwimmdock) zur Aufnahme und Trockenlegung von Schiffen (oder im Schiffsbau siehe: Baudock) Dock (Technik), den Teil einer Kupplungseinrichtung Dock (Software), ein Bestandteil der grafischen… …   Deutsch Wikipedia

  • dock — n [Dutch dialect docke dok pen, cage]: the place in a criminal court where a prisoner stands or sits during trial compare bar, bench, jury box, sidebar …   Law dictionary

  • Dock — Dock: Das im Hochd. zuerst im 18. Jh. als Dok, Docke bezeugte Wort, das eine »Anlage zum Trockenstellen und Ausbessern von Schiffen« bezeichnet, ist aus dem Niederl. oder Engl. entlehnt worden. Niederl. dok, mniederl. doc‹ke›, engl. dock, älter… …   Das Herkunftswörterbuch

  • dock — Ⅰ. dock [1] ► NOUN 1) an enclosed area of water in a port for the loading, unloading, and repair of ships. 2) (also loading dock) a platform for loading trucks or goods trains. ► VERB 1) (with reference to a ship) come or bring into a dock. 2) …   English terms dictionary

  • Dock — Saltar a navegación, búsqueda Dock en los sistemas operativos de Apple Macintosh (versiones desde Mac OS X 10.0 en adelante) es la barra de accesos directos, muy similar a la usada en el entorno KDE. Se divide en dos zonas: Donde se colocan las… …   Wikipedia Español

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.